News  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  









Partagez | 
 

 [@] Tokio Hotel à l'Arena, l'hystérie? À voir...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Exiraal
Admin
avatar

Masculin
Messages : 8858
Points : 7669
Date d'inscription : 04/11/2006

Âge : 23
Localisation : Bourgogne

MessageSujet: [@] Tokio Hotel à l'Arena, l'hystérie? À voir...   Dim 20 Juil 2008 - 13:15

Citation :
9500 personnes, dont une majorité d'adolescentes, se sont rendues au
concert de Tokio Hotel samedi à l'Arena. Si l'hystérie des fans a créé
des problèmes à l'entrée, le concert s'est en revanche déroulé sans
incident notable. Le dispositif de sécurité était un des plus gros
jamais mis en place à l'Arena.Tokio Hotel à l'Arena, c'est fait! Samedi dernier, ils étaient 9500 spectateurs pour applaudir le groupe allemand.


Dans la foule, une majorité de filles âgées entre 12 et 14 ans, soit
environ 80% du public. Des garçons aussi, un peu. Et des adultes. Des
parents pour l'essentiel. «Il y en avait bien 10%. Certains sont même
des fans», s'étonne Michael Drieberg, organisateur du concert. «On
n'attendait que des jeunes.»





Mettez
tous ce monde dans l'Arena. Là-dessus, le chanteur Bill et ses compères
débarquent, livrent un set rock aussi lisse qu'efficace, en allemand
dans le texte. Une heure et quarante-cinq minutes de prestation. Le
service habituel pour tous les rendez-vous de cette importance. Reste
dès lors à interpréter la réaction de la foule présente samedi au
concert. Tokio Hotel, dit-on, suscite des réactions extrêmes de la part
des fans. Cela se vérifie-t-il sur le terrain? Deux options possibles,
à vrai dire. Deux grilles de lecture. Avec ou sans hystérie.


Hystérie, quand tu nous tiens



«Hiiiiiiiiiii!»
Les fans, essentiellement les adolescentes, hurlent à s'en péter les
tympans. Et les nôtres avec. A quelques minutes du lever de rideau,
prévu à 19 h 30, le moindre son en provenance de la scène provoque les
cris du public.










Enfin, le groupe arrive. On attend avec
anxiété les premiers évanouissements. «Déjà 90», apprend-on avec
stupeur. En effet, les portes de la salle n'étaient pas encore ouvertes
que les plus hardies, pour s'octroyer les meilleures places, poussaient
plus que de raison. Au final, concert compris, 375 personnes ont été
évacuées d'urgence. Causes principales: fatigue et déshydratation. En
revanche, les trois ambulances réservées spécialement pour la soirée
n'ont pas été sollicitées.




Durant le concert, les barrières
autoporteuses posées devant la scène, les mêmes que l'on emploie pour
les open airs de 50 000 personnes, ont bougé d'un centimètre. «Du
jamais vu. Les fans se sont concentrés au centre, devant la scène.
Imaginez 8 ou 9 personnes au mètre carré! La pression sur les barrières
était énorme.»







Concert comme un autre...





Si
la masse des fans — un kilomètre de queue — a donné du fil à retordre
au personnel de sécurité à l'entrée de l'Arena, le bilan est nettement
différent en ce qui concerne le déroulement du concert. «On s'attendait
à pire, note un videur chevronné. Exception faite des malaises,
l'ambiance est très bon enfant.»




Passé le premier
quart d'heure, les hurlements se font beaucoup plus discrets. On
attendait des cris en continu? Ce n'est pas le cas. Sur les gradins,
espace essentiellement familial, on se contente de bouger en cadence,
les plus convaincus debout, imités parfois par leurs parents. On lève
les bras, on tend les doigts, on chante en choeur. Un garçon de 9 ou 10
ans mime un solo de guitare, genoux à terre. Assise derrière lui, sa
mère sourit d'un air entendu.




Le voilà, le
phénomène Tokio Hotel. Passé le noyau d'admiratrices pures et dures, en
pâmoison devant cet alter ego idéal incarné par le chanteur androgyne,
le gros des troupes, ados et enfants, a trouvé à l'Arena un
divertissement tout simplement plaisant, alliage efficace de postures
prépubères et de gimmicks chipés à un univers ô combien plus délétère.
Tokio Hotel, c'est le rock'n'roll sans «sexe» ni «drogue.
Source : TDG.ch
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tokiohotel-live.com
th (L'
Invité



MessageSujet: .   Dim 20 Juil 2008 - 14:27

rrrrrrrrr
sa me sidère commen i peuv' caricaturé les th et leur fan il lé prenn pr dé gamin ki fon dla musik limit et prenn leur fan pr une majorité de gamin ki son ridikul !!!!!! pffff!!!! :=(: :-(((
Revenir en haut Aller en bas
Saby13

avatar

Féminin
Messages : 423
Points : 29
Date d'inscription : 13/07/2008

Âge : 38
Localisation : guadeloupe

MessageSujet: Re: [@] Tokio Hotel à l'Arena, l'hystérie? À voir...   Dim 20 Juil 2008 - 14:36

oui, tout ça leur fait du tord dans l'opinion public, j'espere que cela finira par evoluer
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [@] Tokio Hotel à l'Arena, l'hystérie? À voir...   

Revenir en haut Aller en bas
 
[@] Tokio Hotel à l'Arena, l'hystérie? À voir...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [NEWS] Tokio Hotel a une étoile à son nom sur le "Walk of Fame"... de Oberhausen
» [Rumeur] Tokio Hotel sur Sans Interdit NRJ en septembre ou octobre ?
» [Rumeur confirmée] Tokio Hotel sur paris le 14 octobre ?
» [Chanson 2010] Tokio Hotel / Kerli "Strange" +trad
» [Jeu] Quizz sur Tokio Hotel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TokioHotel-Live.com :: Archives :: Archives :: Presse :: Presse Française :: 2008-
Sauter vers: