News  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  









Partagez | 
 

 [Fanfiction en cours] 1000A

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
slytherin1991

avatar

Féminin
Messages : 150
Points : 307
Date d'inscription : 16/08/2014

Âge : 26

MessageSujet: [Fanfiction en cours] 1000A   Jeu 15 Oct 2015 - 17:56

Bonsoir tout le monde,

Cette fiction n'est pas de moi mais d'une auteur nommée: Kelly T Yumy.

C'est avec son accord que je poste le premier chapitre. Je ne sais pas si beaucoup d'entres vous lisent encore des fanfictions mais je souhaitais faire découvrir cette fiction qui selon moi est une perle avec beaucoup de mystère et plutôt très bien écrite et travaillée.
Je trouve ça dommage que cette auteure ait si peu de lecteurs (et de commentaires). C'est le genre de choses qui peut décourager et faire abandonner les auteurs et c'est tellement dommage !
Je poste uniquement ce chapitre, si vous souhaitez lire la suite, je vous invite à suivre le lien https://www.fanfic-fr.net/fanfics/Musique/T/Tokio-Hotel/1000A/76357/350872.html

Bonne lecture !


CHAPITRE 1: Shudder

Une goutte, puis une autre, et finalement, le ciel commença à pleurer sans plus se soucier de rien. Bill se mit à courir, ses longues jambes le dirigeant sans tarder jusque sous le pare pluie vert, accroché à la devanture d’une boutique quelconque. Il soupira silencieusement, pestant à nouveau contre son frère qui était censé être là depuis une bonne vingtaine de minutes, et il glissa une main dans ses cheveux mouillés, afin de dégager la mèche qui lui tombait devant les yeux.

Apparemment le sort s’acharnait contre lui. Non seulement son rendez-vous l’avait planté, son portable était en rade, mais en plus il fallait qu’il se mette à pleuvoir, alors qu’il ne portait rien d’autre qu’un jean et un t-shirt – sans oublier l’éternelle chemise qui lui entourait la taille, mais ce n’était qu’un effet de style. La journée commençait mal, et il doutait fortement qu’elle finisse autrement.

Il ferma les yeux quelques secondes, inspirant profondément en essayant de se calmer, et les rouvrit quand une voiture s’arrêta devant lui. Il fixa Tom d’un regard mauvais alors qu’il grimpait sur le siège passager, et il attacha finalement sa ceinture.



- Ah ! T’es en train de niquer le siège là

- Juste, la ferme, tu veux ?

- Ok, tu m’expliques ? Qu’est-ce qu’il s’est passé ?

- Rien, justement.

- Quoi ?

- Elle n’est pas venue

- Comment ça elle n’est pas venue ?

- Qu’est ce que tu ne comprends là dedans ? Elle n’est pas venue, c’est tout, maintenant si tu pouvais démarrer.



Tom n’insista pas plus longtemps. Il connaissait son jumeau et savait parfaitement que Bill lui en parlerait quand il aurait envie d’en parler. Insister ne mènerait nulle part, bien au contraire. Il redémarra, et s’engagea sur la route, sans rien ajouter de plus.

Bill restait silencieux, ses cheveux trempés lui tombaient sur le front et caressaient le bout de ses cils sans qu'il ne prenne la peine de les dégager. Son frère augmenta doucement le volume de la radio afin de combler le silence qui régnait dans l'habitacle.

Tom savait pertinemment ce qui tracassait son jumeau, et il aurait voulu pouvoir l'aider, mais il ne pouvait rien faire. Ce n'était pas comme s'il lui suffisait d'aller la voir pour l'obliger à passer du temps avec Bill. Elle devait venir d'elle même ou ne pas venir du tout. Et d'après ce que le plus jeune venait de lui dire, elle avait décidée de ne pas venir. Tom ne l'appréciait pas, mais il ne s'en réjouissait pas. Pas alors qu'il savait à quel point son frère était déçu. Il avait eu de trop grands espoirs pour une relation qui n'en était même pas une. Mais c'était comme ça que Bill avait toujours fonctionné. Il avait toujours eu tendance à espérer trop, pour tomber toujours d'un peu plus haut.

Bill laissa son regard glisser sur la route, alors que la nuit commençait à tomber. La pluie semblait ne pas vouloir se calmer, et les gouttes tombaient en rafales contre la vitre de la voiture. Ses yeux suivirent la course dans laquelle deux d’entre elles s’étaient lancées, quand un crissement de pneu racla la chaussée.

Son frère avait appuyé sur le frein d’un coup sec, et Bill se sentit projeter contre le tableau de bord, seulement retenu par la ceinture noire, et par le bras que le plus vieux venait de placer devant lui. Dans d’autres circonstances, il aurait probablement remercié l’inventeur de la ceinture de sécurité, mais à cet instant précis, il ne pensait qu’à une seule chose, Tom. Il lança un regard vers la gauche, pour s’assurer que son jumeau allait bien, et un soupir de soulagement s’échappa de ses lèvres quand il rencontra les yeux de Tom, qui avait lui aussi tourné la tête, pour les mêmes raisons.



- Qu’est-ce qu’il s’est passé ?!



Le brun ne répondit pas. Au lieu de ça, Bill l’observa déboucler sa ceinture et se précipiter hors de la voiture, laissant la pluie s‘abattre sur ses épaules à peine couvertes par une chemise.

Le plus jeune le fixa quelques secondes avant de se décider à le rejoindre en l’apercevant s’accroupir devant la voiture. Il ne prit pas la peine de refermer la portière derrière lui, et cligna des paupières lorsque la pluie lui plaqua quelques mèches de cheveux dans les yeux.

Allongée sur l’asphalte, la jeune fille semblait blessée. Une trace de sang rouge lui parcourait la tempe, et continuait sur son front, cachée sous sa frange, avant de se perdre dans ses cheveux blonds platine. Tom attrapa son portable au fond de sa poche, afin d’appeler les secours, mais une main l’en empêcha.

La blonde se redressa difficilement, un gémissement presque inaudible s’échappant de ses lèvres, et les doigts toujours plaqués sur l’écran du téléphone. Tom lui demanda rapidement de ne pas bouger, pour ne pas risquer d’aggraver son état, tandis que Bill s’approchait, les yeux collés aux cheveux tâchés de sang qui dépassaient de la capuche. Ses pupilles glissèrent doucement le long de son bras, pour se poser sur le dos de la main qui cachait l’écran lumineux.

Ses veines semblaient sur le point d’éclater, donnant l’impression d’avoir étaient abusées par diverses aiguilles, laissant sur sa peau une bonne dizaine de minuscules cicatrices.

A travers le claquement de la pluie contre la chaussée, les jumeaux parvinrent finalement à distinguer le son de la voix de la jeune femme. Comme un miaulement à peine audible à travers les gouttes, elle s’adressa au plus vieux des deux.



- N’appelez p..pas les urgences..

- Vous devez aller à l’hôpital ! Rétorqua Tom, hurlant presque pour se faire entendre à travers la pluie battante. Vous êtes blessée !

- N..Non.. Ils.. Ils vont..



Bill s’agenouilla finalement à ses côtés, ignorant le frottement froid et dur du béton contre ses genoux, et il glissa doucement les doigts sous sa frange.

Surprise par le geste, la blonde eut un mouvement de recul, faisant s’écraser le téléphone de Tom contre le sol. Sa capuche glissa presque dans sa nuque, mais elle la remonta rapidement, l’agrippant de ses deux mains, comme si sa vie en dépendait. Les jumeaux se lancèrent un regard avant de reporter leur attention sur la jeune fille, presque recroquevillée sur elle-même, comme un animal effrayé. Ses yeux écarquillés étaient presque complètement dissimulés derrière sa frange trempée et bien trop longue pour elle, et sa lèvre inférieure tremblait.

Bill se demanda pendant quelques secondes si c’était parce qu’elle avait froid, ou bien parce qu’elle allait se mettre à pleurer, mais cette question s’envola tout aussi rapidement qu’elle était arrivée, lorsqu’il aperçut Tom se rapprocher de la jeune fille. La main de son jumeau attrapa délicatement l’une de celles qui agrippaient la capuche. La blonde se mit à trembler de tout son corps, et Tom lui adressa quelques mots pour la rassurer. Elle récupéra tout de même sa main, mais ses épaules finirent par se détendre sous la voix grave du plus vieux. Le brun lança un regard à Bill, comme pour lui demander de l’aide, et Bill se tourna à nouveau vers elle.



- Vous.. Comment vous vous appelez ?

- Je.. Je ne..

- Hm ? Insista doucement Bill, en lui souriant gentiment.

- Je n’en.. Je.. Elle sembla perdue quelques secondes, mais leva finalement les yeux vers lui, prononçant son prénom comme s’il s’agissait d’un secret. Mila..

- Très bien Mila.. Vous saignez à la tête, alors il faudrait que vous alliez à l’hôpital pour qu’on puisse vous soigner..

- NON !



Elle avait crié et sa voix avait transpercé le vacarme que les gouttes avaient instauré. Bill sursauta légèrement sous la surprise, et Tom décida de prendre la relève.



- Vous risquez d’aggraver votre état si vous ne vous laissez pas soigner.

- Je.. Je ne peux pas aller.. là bas.. Ils.. Ils vont me.. me retrouver et..

- Qui ça « ils » ? Tom fronça les sourcils.

- Je.. Je ne peux pas.. Je ne veux pas..



Elle s’était remise à trembler et la pluie tombait sur elle comme un poids en plus s’abattant sur ses épaules. Bill frissonna, ses bras nus trempés par la pluie, et ses cheveux dégoulinants le firent revenir à la réalité. Prenant conscience de la tenue que la jeune femme portait, - une simple veste noire, informe, sur un t-shirt gris, et un jean qui semblait trop grand pour elle, accompagné d’une paire de Chuck Taylor – il se redressa rapidement sur ses pieds et se dirigea jusqu’à la voiture. Il attrapa la veste de son frère qui trainait sur la banquette arrière, avant de revenir et de la tendre délicatement vers la blonde.

Elle releva les yeux vers lui, et un mélange incroyable de gris, bleu et vert vint frapper Bill en pleine poitrine. Le blond se perdit au fond de ses pupilles pendant quelques secondes, avant que Tom ne se décide d’attraper la veste, et ne la glisse autour des épaules de Mila, en voyant que son frère ne bougeait pas. Elle recula à nouveau, lui lançant un regard effrayé, puis il lui adressa un nouveau sourire qui se voulait rassurant.



- Vous pouvez vous lever ? Demanda le plus vieux.

- P..Pourquoi ? Se méfia Mila.

- Il faut vous soigner, et il pleut. Répondit Tom, comme une évidence.

- Je ne peux pas aller à l’hôpital, répéta à nouveau la blonde, un peu plus sûre d’elle.

- On ne vous emmène pas à l’hôpital, ne vous inquiétez pas. Bill, tu l’aides ?



Le blond hocha doucement la tête avant de tendre la main vers elle. Mila glissa les yeux sur la main tatouée que Bill lui présentait, se demandant rapidement ce qui recouvrait la peau du blond, aussi bien sur sa main que sur son bras, avant de poser les paumes contre le béton trempé, et de pousser dessus pour se relever. Il fronça les sourcils en la voyant se débattre contre son propre corps, puis il se décida finalement à se pencher vers elle. Son bras glissa autour de sa taille, et il la fit se mettre sur ses pieds.

Elle recula presque aussitôt qu’elle fut debout, manquant de s’écrouler à nouveau, et après s’être balancée sur ses jambes pendant quelques secondes, elle retrouva son équilibre. Ses yeux se perdirent à nouveau dans ceux de Bill, et il lui adressa un sourire avant de réajuster la veste sur ses épaules.



- Allons-y. Tu risques de tomber malade toi aussi si on reste là. Annonça finalement Tom en désignant son frère d’un coup de menton.

- T’as raison. On devrait y aller.

- Je.. Je ne sais pas si.. On.. ne se connait..pas..

- Mais vous saignez, vous refusez d‘aller à l’hôpital, et il est hors de question que l’on vous laisse ici, lui répondit Bill.



Elle tourna la tête vers Tom, comme si elle attendait un quelconque consentement de sa part, comme si elle attendait de savoir si elle devait vraiment accepter leur offre. Le brun hocha doucement la tête et un sourire en coin prit place sur son visage. Mila inclina légèrement la tête, avant de se diriger vers la voiture, et Bill la suivit, un sourire triomphant éclairant son visage. Il lui ouvrit la portière et lui fit signe de monter avant de refermer la porte et de s’installer à sa place.

Tom lui lança un regard désapprobateur mais ne dit rien, parce que lui aussi était en train de tremper ses sièges. Ils bouclèrent leurs ceintures, et Tom regarda dans son rétroviseur pour vérifier que leur passagère était-elle aussi attachée.

Mila regardait avec ce qui semblait être un grand intérêt, la boucle de sa ceinture de sécurité. Elle tournait et retournait, au creux de ses doigts le morceau de métal, et ses yeux brillaient d’excitation. Bill se retourna et l’observa, un sourire amusé sur le visage. Puis doucement, il lui demanda de s’attacher pour que son frère puisse démarrer. Elle le regarda en silence, mais ses yeux reflétaient une lueur d’incompréhension. Le blond pencha légèrement la tête, avant de lui montrer l’endroit où enclencher la ceinture. Elle sembla dubitative pendant une minute, puis piquée par la curiosité, elle glissa la boucle de métal à l’intérieur et Bill sourit quand il entendit le « clic » signifiant qu’elle était en sécurité. Il indiqua à Tom qu’il pouvait y aller, et son jumeau appuya sur la pédale pour se remettre en route.

Le plus vieux enclencha la climatisation afin de les réchauffer un minimum, puis d’un commun accord avec son frère, il remit la musique en route. Sur la banquette arrière, Mila releva la tête, s’échappant de sa contemplation de la route, et se redressa dans son siège pour se pencher en avant, afin de mieux entendre la musique.

Bill se mit à chanter doucement, comme à son habitude, et Mila glissa son regard sur la nuque du blond quand elle entendit sa voix. Ses yeux semblaient vouloir lui transpercer le crâne quand en réalité la voix du jeune homme lui apportait une sensation de bien être qu’elle pensait ne jamais retrouver.

Son regard se posa sur le tatouage qui lui décorait la peau, juste sous ses cheveux, se demandant une nouvelle ce que pouvait bien être les étranges dessins qui lui décoraient le corps, et elle aurait presque pu le toucher, si à ce moment là il ne s’était pas retourné pour lui parler. Elle s’enfonça à nouveau dans la banquette et baissa le regard vers ses doigts.



- Je viens de me rendre compte qu’on ne s’est même pas présenté, commença-t-il. Comme tu l’as sûrement deviné, je m’appelle Bill, et lui c’est Tom, mon jumeau.



Il lui sourit de toutes ses dents tandis qu’elle baladait son regard entre les deux garçons, le pli entre ses sourcils se faisant de plus en plus grand. Parce que Mila ne comprenait pas. Les jumeaux étaient censés se ressembler, mais ces deux là n’avaient pour point communs que leurs yeux et leurs bouches.

L’un était brun, deux anneaux lui décoraient le coin gauche de sa lèvre inférieur, et deux plugs transperçaient ses lobes. Il portait un chignon lâche, dont quelques mèches s’échappaient et lui retombaient sur le visage, et quelques colliers autour du cou. Sur les phalanges de sa main droite, il arborait lui aussi un étrange dessin représentant des chiffres «0620», et sur le poignet, quelques bracelets dépassaient de sa chemise.

Son frère lui, était blond. Ses cheveux lui retombaient sur le visage et dans le cou à cause de la pluie, et recouvrait partiellement le symbole qu’il avait dans la nuque. Sa main gauche était recouverte d’un dessin représentant son squelette, près du pouce se trouvait un oiseau, et une fleur, et tout comme son frère, ses phalanges arboraient quatre chiffres «0630». Son avant bras gauche était recouvert de plusieurs autres images, tous différents les uns des autres. Un piercing traversait son arcade droite, tandis qu’un anneau pendait à son septum, et deux autres à chaque coin de sa bouche.

Il portait un t-shirt noir col en V, laissant apercevoir un autre symbole remontant juste en dessous de ses clavicules. Une paire de lunette de soleil pendait à son col, entourée par plusieurs colliers. Dont l’un identique à celui de son frère. Autour de sa taille était accrochée une chemise rouge, et Mila se demanda rapidement pourquoi il ne l’avait pas enfilée. Elle recouvrait un jean clair, troué. Et à ses pieds, une paire de chaussures foncées, remontaient sur son jean.



- Je sais qu’on ne se ressemble pas vraiment, reprit Bill, coupant court à ses pensées, en général c’est plus flagrant quand on sourit

- Avec le temps les gens commencent à voir que nous sommes pareils, ajouta Tom.

- Même si on est très différent, continua Bill avec un clin d’œil.



La jeune fille gardait les sourcils froncés, et Bill pencha légèrement la tête, comme pour lui demander ce qui n’allait pas. Après y avoir réfléchit pendant à peine une demi seconde, Mila opta pour un sourire, et ses lèvres s’étirèrent doucement de part et d’autre de son visage. Les yeux de Bill se mirent à briller, et il lui sourit à son tour, lui montrant une rangée de dents blanches, parfaitement alignées.

Le sourire de la jeune fille était adorable. Ses yeux brillaient d’une lueur chaleureuse, alors que ses joues se soulevaient délicatement, appelant à être croquées.

Le reste du chemin resta relativement silencieux. Mis à part Bill qui chantait à tue tête toutes les chansons qu’il connaissait, aucun des deux autres ne parlaient. Tom concentré sur la route, et Mila concentrée sur la voix de Bill, et le réconfort qu’elle lui apportait.


Si cela a éveillé votre curiosité, vous connaissez le chemin à suivre :=):
Revenir en haut Aller en bas
mestengos

avatar

Féminin
Messages : 232
Points : 449
Date d'inscription : 27/04/2015

Âge : 17
Localisation : Oise /// Dijon

MessageSujet: Re: [Fanfiction en cours] 1000A   Mer 11 Nov 2015 - 19:24

J'ai tout lue et j'aime beaucoup :=): juste une question : Est-ce de la 'science fiction' ? :mort:
Parce qu'en ayant tout lue, j'ai l'impression que la fille est un robot (je laisse libre court à mon imagination :rire2: )
Revenir en haut Aller en bas
slytherin1991

avatar

Féminin
Messages : 150
Points : 307
Date d'inscription : 16/08/2014

Âge : 26

MessageSujet: Re: [Fanfiction en cours] 1000A   Mer 11 Nov 2015 - 19:39

Je ne sais pas du tout, comme je l'ai précisé, ce n'est pas de moi donc je n'en sais pas plus. J'ai mis le lien (enfin si tu me dis que tu as tout lu c'est que tu y as été j'suis débile moi...), n'hésite pas à lui laisser un commentaire (ça motive en général).
Pour ma part, j'hésite entre un robot comme toi ou une alienne carrément. En tout cas, il y a un truc pas clair^^.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Fanfiction en cours] 1000A   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Fanfiction en cours] 1000A
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Fanfiction en cours] 1000A
» [FanFiction, en cours] Code Alkyrion
» [Fanfiction, en cours] Un jour comme les autres
» [Fanfiction en cours] Une vie
» [Fanfic - En cours] Tout le monde change...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TokioHotel-Live.com :: Tokio Hotel | Les fans :: FanFictions-
Sauter vers: